Forum

  Films > BODYGUARD

THE BODYGUARD 1992 - USA - 130 min.

Un couple irrésistible... -
Kevin Costner face aux premiers pas au cinéma de la magnifique Whitney Houston, c'est déjà excitant. Elle est ici une vedette de la chanson et du grand écran, presque dans son propre rôle. Lui est un garde du corps qui reprend du service, un homme de l'ombre, presque en contre-emploi. Il est chargé de veiller sur la sécurité de la star qui a reçu des menaces de mort. Elle vit dans une somptueuse villa, entourée de sa soeur, qui est aussi sa secrétaire, de son fils et d'une petite cour propre au milieu du show-biz. Très vite une relation amoureuse se noue entre la star et son employé, qui n'en demeure pas moins sur ses gardes...

A la fois love story et suspense policier, "Bodyguard" pourrait se situer entre "Bullit" et "Pretty Woman", c'est dire si c'est un vrai plaisir de cinéma. KevinCostner y fait une belle composition toute en retenue. Il est plus que jamais le petit frère de Steve McQueen. Whitney Houston, elle, se révèle une actrice tout à fait crédible, et surtout au charme irrésistible. Bien sûr, la mise en scène et l'histoire sont hollywoodiennes en diable. Mais on aurait tort de bouder le plaisir d'un film comme celui-ci qui, s'il ne prétend pas être personnel, n'en reste pas moins une excellente distraction. Et le dénouement, qui met en scène la reconstitution d'une cérémonie des Oscars, est tout de même assez gonflé - Gabrielle Devernon (Studio Magazine, 12/92) -

CRITIQUES :
Dans "Bodyguard", Whitney Houston chante et joue la comédie à merveille. Première, Décembre 1992

Outre son charme rare, Whitney Houston se révèle très à l'aise pour jouer la comédie - Télé 7 Jours, Décembre 1992.

Whitney Houston fait un début plaisant sur grand écran; ce sont ses premiers pas dans ce qui pourrait bien devenir une course longue et bien menée - Time, Decembre 1992.

Whitney Houston fait des débuts impressionnants au cinéma, révélant un étonnant talent d'actrice - MTV Europe, janvier 1993.

Avec "Bodyguard", Whitney fait son entrée au cinéma par la grande porte - TF1, decembre 1992.

Réalisation tonique, rythme d'enfer et pauses tendresse au menu de ce suspense qui marqua les débuts à l'écran de Whitney Houston, aussi à l'aise dans la comédie que sur scène - Ciné Revue, février 2004

Whitney est mignonne comme tout et elle a l'oeil qui pétille encore plus que son whisky. Et j'adore la chanson. Que serait "La nouvelle star" et "Star Academy" sans cette chanson? - France Bleu, novembre 2006

Qu'arrive-t-il lorsque Hollywood associe l'une de ses stars masculines les plus populaires avec l'une des plus populaires divas pop, espérant gagner beaucoup d'argent avec, et la bande originale, et les recettes du box office? Cette combinaison étrange peut parfois s'avérer un désastre complet, mais elle peut aussi parfois créer un trou énorme entre les critiques snobs et le grand public. Alors que les critiques assassinent ces films à cause de leur nature commerciale plus qu'évidente, le grand public succombe souvent aux campagnes de pub intelligentes et va voir le film en masse. C'est ce qui est arrivé à BODYGUARD, thriller romantique de 1992 réalisé par Mick Jackson, qui fut à la fois immensément populaire dans les salles de cinéma et grillé avec passion par les critiques.

Le scenario du film est basé sur un script de Lawrence Kasdan, qui fut écrit en 1975 avec à l'esprit les vedettes Steve McQueen et Diana Ross. Le protagoniste est Frank Farmer (joué par Kevin Costner), ancien agent des services secrets passé dans le secteur privé et travaillant comme garde du corps pour divers riches clients. Sa prochaine cliente est Rachel Marron (jouée par Whitney Houston), diva pop, récemment la cible d'un mystérieux mais très déterminé et potentiellement dangereux stalker. Farmer accepte le job à contre-coeur et très vite, une mésentente naît entre lui et la diva. Alors que Farmer, en tant que professionnel, essaie de fournir la meilleure protection possible en imposant de nouvelles mesures de sécurité, plus strictes et souvent déplaisantes, Marron ne veut pas changer son style de vie ou compromettre sa popularité en limitant ses apparitions publiques. Mais ce n'est pas la seule chose qui crée des tensions dans la relation entre Farmer et Marron - les deux découvrent vite qu'ils sont attirés l'un par l'autre. Alors que leur relation devient plus romantique, le stalker se rapproche de plus en plus.

Au premier abord, BODYGUARD semble juste être un produit de "concept élevé" de Hollywood - mélange des genres "thriller" et "film romantique à l'ancienne", employant tous les clichés propres à ce type de films. Ainsi, les futurs amants commencent leur relation en se méprisant l'un l'autre, après de fausses pistes plus qu'évidentes, l'identité du vrai "bandit" est révélée au milieu du film, et le final nous donne une tentative d'assassinat spectaculaire, mais ridiculement incroyable. Pourtant, BODYGUARD arrive à fonctionner à l'intérieur de ces limites, surtout grâce au script de Kasdan qui est davantage basé sur les personnages que sur l'histoire. Mick Jackson, réalisateur peu connu, choisit délibérément un rythme lent, allouant ainsi davantage de temps pour l'étude des personnages, ainsi que pour les observations de Kasdan sur la nature de la célébrité dans le monde moderne. Le conflit dramatique principal du film - entre le désir de Farmer de préserver la vie de Rachel à tout prix et le désir de Rachel de rester dans la lumière des projecteurs à tout prix - est un dilemme qui est très réel pour les célébrités de ce monde. D'un côté, leurs vies dépend de l'exposition médiatique, mais, d'un autre côté, cette exposition est sûre de leur apporter de l'attention non désirée et d'en faire la cible de divers individus dangereux. Cinq ans après la sortie de BODYGUARD, avec les décès de Gianni Versace et de la Princesse Diana, le grand public est devenu conscient du dilemme présenté dans ce film.

Les acteurs dans BODYGUARD sont excellents. Kevin Costner, sachant de toute évidence pour qui le rôle avait été écrit, fait beaucoup d'efforts dans sa personnification de Steve McQueen et le résultat est plus qu'impressionnant. Whitney Houston, d'un autre côté, a un travail légèrement plus facile consistant à jouer un personnage semblable en beaucoup de points à elle-même et n'a donc pas besoin de montrer de talent d'actrice. Les seconds rôles sont également bons, en particulier Michele Lamar Richards dans le rôle de la soeur de Rachel et il est agréable de voir pour une fois Mike Starr jouant un gentil. La musique du film composée par Alan Silvestri est tout aussi excellente, mais presque personne ne s'en souviendra, contrairement aux inoubliables chansons de Houston qui passent tout le long du film. Pour terminer, le final du film, qui est à la fois réaliste et original par rapport aux films Hollywoodiens standards, nous laisse de BODYGUARD une impression de petit film distrayant, bien meilleur que sa réputation initiale.

- Dragan Antulov, rottentomatoes.com - Note: 6/10 (++) (Fresh) - critique écrite le 29 janvier 2002

 

RECETTES :
(monde) 410 945 700 $,
dont (USA) 121 936 132 $

DATE SORTIE :
USA 25 nov 1992,
France 9 déc 1992

DISTRIBUTION :
Kevin Costner .... Frank Farmer
Whitney Houston .... Rachel Marron
Gary Kemp .... Sy Spector
Bill Cobbs .... Bill Devaney
Ralph Waite .... Herb Farmer
Tomas Arana .... Greg Portman
Michele Lamar Richards .... Nicki Marron
Mike Starr .... Tony Scipelli
Christopher Birt .... Henry
DeVaughn Nixon .... Fletcher Marron
Nathaniel Parker .... Clive Healy
Richard Schiff .... Skip Thomas

PRODUCTION :
Mick Jackson - Réalisateur
Kevin Costner - Producteur
Lawrence Kasdan - Producteur
Jim Wilson - Producteur
Lawrence Kasdan - Scénariste
David Foster - Chansons
Jud Friedman - Chansons
Dolly Parton - Chanson ("I Will Always Love You")
Alan Silvestri - Compositeur (Musique du film)
Alan Dennis Rich - Musique ("Run to you")
Andrew Dunn - Directeur de la photo
Donn Cambern - Monteur
Richard A. Harris - Monteur
Elisabeth Leustig - Casting
Jeffrey Beecroft - Décors
William Ladd Skinner - Art Decoration
Rodney M. Byrd - Effets spéciaux
Maureen Crowe - Superviseur musique

AWARDS :
MTV Movie Award Meilleure chanson,
"I will always love you" (gagné) (1993)
MTV Movie Award Meilleur film (gagné) (1993)
Oscar Meilleure chanson, "I have nothing" (nom) (1992)
Oscar Meilleure chanson, "Run to you" (nom) (1992)

 

BODYGUARD © 1992 Warner Bros

 

Retour