Forum

  Films > La femme du pasteur

THE PREACHER'S WIFE 1996 - USA - 124 min.

Whitney Houston charme Denzel Washington... Largement inspiré de "Honni soit qui mal y pense", réalisé en 1947 par Henry Koster, avec Loretta Young et Cary Grant dans les rôles principaux, "La femme du pasteur" table avant tout sur une distribution de marque: Whitney Houston & Denzel Washington. Après plusieurs films à suspense ou dramatiques, l'acteur black crée la surprise en se lançant dans la comédie. "Après tant de sérieux, j'ai eu envie de rire un bon coup", se justifie-t-il. Lui même fils de pasteur strict, le comédien s'est senti interpellé par le sujet. Il ne pouvait rêver plus belle opportunité que de se transformer en ange gardien pour voler au secours d'un homme de foi.

Le pasteur en question se nomme Henry Biggs (Courtney B. Vance) et est tellement actif auprès de sa petite communauté qu'il a tendance à oublier son fils (Justin Edmund) et sa femme (Whitney Houston), qui dirige la chorale de l'église. Face à la dérive de son mariage et à la difficulté d'induire des changements dans un village en proie à la violence et à la délinquance, Henry Biggs traverse une crise grave qui l'amène à implorer l'aide du Seigneur. Ce dernier entend son appel, et lui envoie un ange facétieux, Dudley (Denzel Washington), dont la mission est de consolider les liens du couple. Mais il a pour seul effet de compliquer la situation en passant tout son temps avec la femme et le fils du pasteur.

La réalisatrice Penny Marshall, auteur de "Big", "Jumpin'Jack Flash" et "Une équipe hors du commun", a inévitablement dû adapter l'oeuvre de Henry Koster au goût du jour, en tenant compte de l'évolution des moeurs. La cinéaste a pris le parti de se focaliser davantage sur  la relation entre WHouston et DWashington - notamment leur attirance sexuelle - que sur les questions existentielles du pasteur. Avec pour conséquence d'affaiblir le propos. L'objectif du film est, en somme, de faire briller l'interprète de "I Will Always Love You", qui, tout comme dans "Bodyguard", y réussit très bien. Tout prétexte est bon pour mettre en valeur les talents vocaux de la belle, capable de faire vibrer comme nul autre les spectateurs. Réservé en France au réseau video, "La femme du pasteur" est une comédie pétillante idéale pour un moment de rêve et de détente. - (CinéTéléRevue, 6.6.98)

 

RECETTES :
48 093 211 $ (USA,
au 20.04.1997)

DATE SORTIE :
USA 13.12.1996,
France non sorti dans les salles

DISTRIBUTION :
Denzel Washington ..... Dudley
Whitney Houston ..... Julia Biggs
Courtney B. Vance ..... Reverend Henry Biggs
Gregory Hines ..... Joe Hamilton
Jenifer Lewis ..... Margueritte Coleman
Loretta Devine ..... Beverly
Justin Pierre Edmund ..... Narrator/Jeremiah Biggs
Lionel Richie ..... Britsloe
Paul Bates ..... Saul Jeffreys
Lex Monson ..... Osbert
Darvel Davis Jr. ..... Hakim
William James Stiggers Jr. ..... Billy Eldridge
Marcella Lowery ..... Anna Eldridge
Cissy Houston ..... Mrs. Havergal
Victor Williams ..... Robbie
Charlotte d'Amboise ..... Debbie Paige
Delores Mitchell ..... Mary Halford

PRODUCTION :
Penny Marshall - Director
Samuel Goldwyn Jr. - Producer
Elliot Abbott - Executive Producer
Robert Greenhut - Executive Producer
Timothy M. Bourne - Co-producer
Debra Martin Chase - Co-producer
Amy Lemisch - Co-producer
Bonnie Wells-Hlinomaz - Associate Producer
Nat Mauldin - Screenwriter
Allan Scott II - Screenwriter
Robert Nathan II - novel "The Bishop's Wife"
Robert E. Sherwood - earlier screenplay
Leonardo Bercovici - earlier screenplay
Miroslav Ondrícek - Cinematography
Hans Zimmer - Music (Original score)
Mervyn Warren - Songs
Ralph E. Tresvant - Song
George Bowers - Film Editing
Stephen A. Rotter - Film Editing
Paula Herold - Casting
Bill Groom - Production Design
Dennis Bradford - Art Direction
George DeTitta Jr. - Set Decoration
Cynthia Flynt - Costume Design
Jalil Jay Lynch - Stunts

 

LA FEMME DU PASTEUR © 1996 Touchstone Pictures

 

Retour